Je ne vois rien.

Je n’entend rien.

Les liens qui m’entravent m’interdisent tout mouvement.

Maitresse mord, griffe, caresse, claque, cravache mon corps.

Maitresse flagelle, cravache, cingle mon cul.

Maitresse pince, tord, mord, suce, lèche mes tétons.

Maitresse serre, soupèse, lèche, suce, mord, tord, claque, tire mes couilles.

Maitresse prend, caresse, branle, mord, cravache, suce, englouti, pompe, effleure de sa langue, embouche, avale entièrement, aspire ma queue.

Je n’ai pas le droit de jouir.

Je… n’ai… pas… le… droit… de… jouir.

Règle numéro 1 : un soumis n’a pas le droit de parler de lui à la première personne.

Règle numéro 2 : Tout qualificatif pour parler d’un soumis ne peut utiliser de majuscule.

Et y penser ? Je ne sais pas.

J’ai peut-être enfreint deux règles.

Règle numéro 3 : un soumis n’a pas le droit de jouir sans ordre de sa Maitresse sauf s’il est sodomisé ou cravaché.

La queue du soumis est dure et gorgée de foutre. il souhaiterait en finir.

Règle numéro 4 : un soumis ne doit rien demander, rien supplier.

soumis a-t-il le droit de souhaiter secrètement que Maitresse le sodomise ?

J’ai peut-être enfreint une troisième règle.

 

Publicités